Spedizione Gratuita!
Carrello - € 0,00

Non hai articoli nel carrello.

Gentile Ospite, stai navigando dall’STATI UNITI.

Comment choisir un bon éclairage pour la table de maquillage

Pour un maquilleur professionnel – mais également chez soi – avoir un espace bien équipé ne suffit pas, et il est important de disposer d’un éclairage adapté pour que le maquillage puisse s’effectuer correctement. Mais comment choisir un bon éclairage pour la table de maquillage?

L’éclairage idéal pour se maquiller est la lumière du jour, si possible non pas directe mais diffuse. Malheureusement, on ne dispose pas toujours d’un espace bénéficiant de ces conditions, et il est donc préférable d’opter pour un miroir avec un éclairage professionnel.

L’idéal serait un éclairage qui illumine bien le visage sous plusieurs angles, afin d’éviter les ombres dans le cou ou en d’autres points du visage ; l’éclairage doit être intense mais sans éblouir ni générer de chaleur : en effet, il ne doit pas gêner la personne assise en face, et il ne doit pas être trop dur pour éviter, comme nous l’évoquions plus haut, la formation de cônes d’ombre. De plus, sa composition en termes de chaleur et d’intensité doit être telle qu’elle n’altère pas les couleurs du visage, afin que l’on puisse choisir la bonne tonalité de fond de teint, de fard… etc. Il est donc préférable qu’il soit réglable.

éclairage pour le table de maquillage

Comment doit-on le positionner ? Comme indiqué plus haut, il ne doit pas donner naissance à des zones d’ombre, et ne doit donc pas provenir uniquement du haut ou de côté ; il vaut mieux disposer plusieurs points de lumière, si possible des deux côtés du visage, et un en face. Évitions l’éclairage en plongée ou en contre-plongée qui créerait des cônes d’ombre anti-esthétiques ne permettant pas d’obtenir de bons résultats de maquillage. La distance aussi, a son importance : en effet, un éclairage trop rapproché tendra inévitablement à favoriser des ombres et à mettre en évidence des traits du visage qui, habituellement, ne sont pas aussi exposés, et trop éloigné, il ne restituera pas l’effet réel. La distance d’un coude à demi plié est l’idéal.

Quelle typologie choisir ? Il vaut mieux éviter les néons car étant donné leur longueur, ils ne donnent pas une bonne distribution de la lumière, et les ampoules classiques ne conviennent pas non plus car leur intensité varie de l’une à l’autre en créant des points plus lumineux que les autres.

Chaud ou froid ? L’éclairage idéal est un mélange des deux ; trop froid,  il accentue les défaut et durcit les traits, trop chaud il tend à estomper les nuances et à altérer les couleurs.

éclairage pour le table de maquillage

Il faut dire, par ailleurs, que la destination du maquillage rend un contrôle final nécessaire. En effet, un maquillage de jour devrait être contrôlé sur le balcon ou devant une fenêtre, tandis qu’un maquillage pour le soir devrait être vérifié avec des lumières artificielles. Cela vient du fait que notre œil perçoit différemment les couleurs le jour et la nuit. Il est en effet composé de bâtonnets –  responsables de la vision en modalité nocturne ou en situation de lumière insuffisante, qui ne sont pas en mesure de distinguer les couleurs (et il est donc nécessaire de re-contrôler les jeux d’ombre et de lumière pour s’assurer qu’ils soient visibles) – et de trois cônes différenciés par rapport à la bande de sensibilité (bleu, vert et rouge). Responsables de la vision diurne , ils ont une sensibilité plus faible que les bâtonnets, et ils opèrent une sélection sur la base de la longueur d’onde de la lumière ; les contrastes doivent donc être plus doux et les couleurs moins marquées.

En définitive, un maquilleur doit donc nécessairement posséder une environnement professionnel équipé d’un éclairage professionnel, et les miroirs Cantoni sont d’excellents exemples de haute technologie :  ils utilisent le système exclusif I-Light qui permet de disposer d’un éclairage réglable en intensité et en chaleur, positionné à une juste distance, à fixer au mur ou à la table, ou bien transportable. Il y en a de toutes sortes, vous trouverez forcément le vôtre !

Pour les passionnées qui exigent un bon éclairage également à la maison, il existe des miroirs lumineux muraux ou bien de table qui, situés à la bonne distance du visage, permettent de bons résultats de maquillage, même si la lumière provenant d’une fenêtre sera toujours le meilleur éclairage ; mais le soir, ils constituent une bonne alternative.

Rappelez-vous enfin que des parois ou des rideaux colorés peuvent altérer les couleurs ; il est donc mieux de vous maquiller dans une pièce aux cloisons neutres, qui n’altèrent pas la réfraction de la lumière (parfois, même la couleur des vêtements peut être gênante). Prenez également soin d’éteindre les autres lumières de la pièce car elles pourraient altérer celles de votre table de maquillage.

Article de Laura Portomeo publié sur tentazionemakeup.

Lascia un Commento

Per inviare un commento occorre aver effettuato il login.

Torna in alto